L'historique

RESPAVIE

L’association RESPAVIE, créée depuis le 23 juin 1998, a été constituée en mars 1999, d’une équipe mobile Inter-établissement en Soins palliatifs à l’initiative de 11 membres fondateurs.
L’équipe ressource est alors composée de 4 ETP sur le principe de la pluridisciplinarité (un cadre de santé, un médecin, une coordinatrice administrative et deux psychologues à 50%).

En 2006, une équipe réseau domicile en soins palliatifs a été créée (médecin, infirmière, psychologue, assistante sociale et secrétaire, 2.3 ETP). Financée par l’ARH puis l’ARS directement à l’association, elle vient compléter ainsi les missions de RESPAVIE Inter-établissements auprès des professionnels du domicile et des usagers.

 

Réseau Territorial de Cancérologie de Nantes (RTCN)

En parallèle, depuis 2002, le Réseau Régional de Cancérologie ONCO Pays de Loire mène un projet de chimiothérapie à domicile pour répondre aux besoins des patients en leur proposant la réalisation de certains soins à son domicile dans des conditions de sécurité optimales. En 2006, l'ARH accorde à titre expérimental le financement de deux réseaux sur le département (Réseau Territorial de Saint-Nazaire - OCLE et Réseau Territorial de Nantes - RTCN) afin de répondre à cet objectif, en prenant  en charge les patients issus de leur centre de référence de proximité soit le Centre hospitalier de Saint Nazaire et le Centre de Lutte contre le Cancer - René Gauducheau.

En 2012, les missions du réseau de cancérologie de Nantes ont été redéfinies. L’activité de la branche cancérologie de COMPAS s’est concentrée sur la coordination des chimiothérapies à domicile, avec pour objectif d’établir un partenariat avec le CHU de Nantes.

 

Naissance de COMPAS (COordination Mutualisée de Proximité pour l'Appui et le Soutien)

En décembre 2012, RESPAVIE fusionne avec le RTCN donnant naissance à COMPAS, structure plurithématique de coordination, d’appui et de soutien de proximité en cancérologie et en soins palliatifs. Un numéro de téléphone et un accueil unique sont mis en place et une mutualisation de certaines ressources est mise en oeuvre. COMPAS comprend alors trois activités: COMPAS Inter-établissements, COMPAS domicile soins pallitaifs et COMPAS domicile cancérologie.

 

Mai-Juin 2016 :Transfert de l'activité cancérologie de COMPAS et nouvelle contractualisation.

COMPAS contractualise avec l'ARS le transfert de son activité de coordination de la chimiothérapie à domicile aux HAD de Nantes et Région et de Saint Nazaire.

COMPAS devient un dispositif d'appui en soins palliatifs et s'inscrit dans la politique régionale de déploiement des soins palliatifs, répondant à deux missions:

  • d'une part en tant qu'équipe mobile de soins palliatifs intervenant sur un périmètre défini au sein du département,
  • d'autre part, en contribuant à animer et fédérer les acteurs du territoire de santé de la Loire-Atlantique sur les enjeux de la prise en charge et de l'accompagnement en soins palliatifs.
  • Le dispositif d'appui COMPAS est également mobilisé sur l'enjeu du déploiement des soins palliatifs au domicile conventionnel.